Bien que mon emploi du temps des semaines passées s'avère varié et ma foi bien rempli, je constate une généreuse tranche de celui-ci accordé aux rencontres grâce à ce blog. Cette fois-ci plus qu'avant, et pour faire original, sûrement, j'espère, moins que demain.

Qu'il s'agisse du meeting des bloggers malagasy basés ou de passage à Antananarivo, tous aussi sympathiques les uns que les autres, ou des réunions qui s'en suivirent au sujet d'un projet pour le développement d'internet à Madagascar.
On ne dédaigne pas d'apposer volontiers un visage derrière - ou devant? - un blog, ou de rencontrer de nouvelles têtes tout simplement du côté des Namana Serasera Dago, d'ailleurs rejoint récemment pour la cause dudit projet. :)
En matière de blogging (et de lien/url relatif), c'est avec plaisir que j'ai fait la connaissance, de visu, ou revu à Antananarivo Elodieriana, Tsikisariaka, Mia, JF, Mialy - s'en fout pas, c'est confirmé ;) -, Barijaona, Elsifaka, Jentilisa, Hery, Ericgaël, Avylavitra.

Mais pour la première fois, j'ai également franchi un stade supplémentaire: celui de rencontrer des non-bloggers mais lecteurs, plutôt lectrices, de ce blog, ayant (réciproquement) émis la possibilité de prendre un verre ensemble. Chose faite, ainsi, je connais enfin IRL une Malgache (et sa bande de copines)... qui plonge! Entendez par là, scuba-diving, snorkelling. Un réel plaisir car si rare...
Nous avons beau être insulaires, j' en ai ouï que deux autres à Madagascar, fulbrighters de surcroît, travaillant justement dans la biologie marine/océanographie, et que des femmes s'il vous plaît, à se demander en quoi la plongée en tant que pratique sportive n'intéresserait pas les hommes malagasy. :)

Enfin, qui dit IRL dit présentation. Présentation réelle mais restant contextuelle, en tant que bloggueuse, ne mélangeant pas activité professionnelle et passe-temps favori.
" Tenez, je vous donne ma carte, n'hésitez pas."
Moi, sur le point de partir, au seuil de la porte: "Merci"
" Si vous avez une carte..."
Moi: "Euh non, disons, pas adapté pour ça..." (points d'exclamation et d'interrogation dans la tête)

Je ne me sens pas prête d'envisager une carte de visite en tant que bloggueuse, cela m'apparaît un brin pêteux, même si j'avoue m'être posée la question il fut un temps.

Voilà, il est plutôt plaisant de voir ce qui s'y passe * In Real Life. En attendant de repasser de l'autre côté de l'écran.