Lors de mon dernier séjour, en me rendant au Salon des Gemmes et de la Joaillerie à Antananarivo, j'ai découvert Enjeux, un magazine trimestriel d'analyses et de perspectives éditée par la Chambre de Commerce, d'Industrie, d'Artisanat et d'Agriculture d' Antananarivo (voir le site de la CCIAA). D'entrée, si vous avez l'occasion de vous en faire ramener ou de vous y abonner, je vous le conseille, chaque numéro aborde un thème et sous-thème porteurs comme les mines (Assainissement pour de nouvelles perspectives), le tourisme (Des opportunités écotouristiques à saisir), la Filère "fruits, légumes et épices" (L'exportation: un défi à relever), le Bâtiment (Le logement social en fer de lance). Pour ceux qui connaissent, vous l'aurez compris, il s'agit en effet des 4 premiers numéros, bien documentés et illustrés.

Et d'y lire un sondage fort intéressant réalisé par l'Agence Capsule basée à Antananarivo auprès d'un échantillon de 268 touristes, dont les résultats méritent qu'on s'y penche.

Cliquer pour agrandir si besoin - Graphes de l'Agence Capsule, que j'ai agrémentés de quelques commentaires

Comment avez-vous connu Madagascar?
Connu_Mada

Le bouche à oreille semble encore la plus efficace des pubs. Il est vrai qu'on se sent toujours davantage rassuré d'être conseillé par quelqu'un qui connaît déjà ou qui y a déjà été. La documentation en seconde position découle déjà d'une volonté ou un choix préalable. Personnellement, je n'achète un guide ou un magazine que lorsque j'ai choisi une destination, rarement une démarche contraire, mais effectivement, des idées peuvent naître en en feuilletant.
Mais les agences de voyages prépondérantes sur le net ne représentent qu'à peine plus de 10% des voix. Soit leurs sorts sont liés, les sites d'agences sont effectivement nombreux, soit ils seraient mal référencés ou mal présentés, notamment au style désuet. Il m'arrive de surfer par curiosité afin de comparer la présentation des sites web, leur contenu, les circuits proposés. Et je dois dire d'une part que quasiment tous présentent les mêmes circuits sans originalité de proposition d'une agence à une autre, et d'autre part, si j'étais cliente, je me sentirais agressée d'être parfois
la bonne poire, directement accueillie par des tarifs en page d'accueil.

Quels sont les motifs de votre séjour?
Motifs_s_jour

D'abord touristes, éventuellement entrepreneurs (dont des entrepreneurs sac à dos comme ne les apprécient pas les Malagasy, en parlant de ceux qui débarquent avec trois sous en poche, mais peut-être entrepreneurs dans l'âme...). Qu'entend-on par famille? S'agit-il de familles d'expatriés ou également des Malagasy de retour aux sources?

Comment voyagez-vous?
voyagez_comment

D'entrée, étonnée de voir qu'il y a quasiment autant de touristes voyageant en groupe que seuls. Ce n'était pas l'impression que j'avais. Mais cela reste une impression. Avec, il est vrai, un préjugé pour les voyageurs et voyageuses solitaires, peut-être un loup solitaire ou une aventurière dans l'âme, mais impossible de ne pas penser en passant au tourisme sexuel... Etonnée également de trouver des séjours avec des collaborateurs, notamment s'il ne s'agit pas de voyages d'affaires agrémentés d'un circuit touristique mais bien d'offres d'incentive...
Etudiant 0%? Etudiante, j'avais beaucoup d'opportunités de voyager, et pour pas cher, mais étudiant, on manque toujours de sous.

Comment évaluez-vous votre satisfaction à l'égard:
satisfaction

A mon humble avis, j'aurais proposé "très mécontent", "peu satisfait", "moyennement satisfait" d'un côté et "satisfait" et "très satisfait" de l'autre. C'est bien de viser la satisfaction totale, mais ne pas non plus oublier les étapes. Ce sera déjà une bonne chose si la proportion de satisfaits l'emporte sur les autres.
Constatation: les domaines qui satisfont le plus les touristes sont ceux qui ne nous coûtent rien! Ben oui, un sourire, l'hospitalité et un patrimoine naturel certes en fumée... Pour le reste, peut mieux faire sur tous les plans, du réseau de transports aux infrastructures hôtelières jusqu'à étoffer les offres au-delà d'une simple balade en 4x4 ou en pirogue.

Le verdict

oui_non

Malgré tout, les touristes reviendront sûrement et recommenderont (et la boucle est bouclée) car ceux qui y ont été savent que Madagascar demeure une destination qui se vit, dont les imprévus font partie de l'authenticité qui elle-même gravera des souvenirs uniques en chacun d'eux.

Si l'envie vous prend de donner votre avis: