Je tends à depasser ma frustration de ne pas arriver à blogger tranquille, ayant toujours droit à des regards indiscrets et les questions qui s'ensuivent. Arghh!! Je propose une clause de discrétion obligatoire dans les cybers et autres lieux regroupant des ordinateurs connectés au net, histoire que chacun lorgne son propre écran et s'y tienne!

Double prime donc (dur de ne pas paraphraser!) concernant la rencontre fort sympathique entre la blogosphère qui s'est tenue à Antananarivo le 28 avril dernier, déjà si bien relatée par Barijaona, en français, et par Jentilisa, en malagasy.

                Antananarivo miblaogy, la soirée

Pour reprendre les présentations, la blogosphère a été composée:
- de bloggers: le premier blogger malgache d'entre nous, Barijaona et son très respectable carnet web, Jentilisa que l'on soutient à blogger en malagasy, l'agréable surprise d' en effet connaître Aiky ( Madagascar Croissance) IRL, Pokanel representée par Nathalie, et moi-même.
- de fervente supporter et par la même occasion une future bloggueuse en la personne de Lalaina. On n'attend plus que la livraison du powerbook! ;)
- des 4 nouvelles volontaires d' Orthomada: Julie, Mathilde, Raphaële et Victoire, fraîchement arrivées, qui vont prendre le relais du blog de leur association.
- et de tous les absents. Ah bon, qui donc? Disons que le côté non vain de se faire aborder afin d'expliquer ce qu'est un blog et comment en créer un, a été de faire la connaissance de futurs bloggers sur des thèmes très intéressants, et qui seront certainement présents à la prochaine édition. On ne manquera pas de les accueillir en tout cas, une fois en ligne.
Peut-être deviendrons-nous un jour aussi nombreux, si ce n'est plus, que les membres de clubs de chat, jusqu'ici seuls rassemblements d'internautes dans la Grande Ile?

Je  tiens à saluer tous ceux qui blogguent d'Antananarivo, et de Madagascar en général, en considération de leur lieu d'inspiration pour blogguer et de la vitesse de connexion. En effet, qui veut, peut. Je dis: chapeau bas!

Post commencé à Madagascar, conclu outremer.