Post-it de rappel (ils se reconnaîtront): Ce week-end, se tiendra un forum littéraire à Antananarivo.

Pierre Maury, journaliste et critique, anime une rencontre autour de l'ouvrage paru en octobre 2005 aux éditions SEPIA : Chroniques de Madagascar.
Le journaliste présente l'ouvrage dans un article dans Les Nouvelles, repris dans Haisoratra, dont je cite:

L'ouvrage s'ouvre sur une méditation poétique, plutôt qu'une nouvelle, d'Esther Nirina. Il se ferme sur l'affolement d'une jeune Malgache débarquant aux Etats-Unis sans trouver à l'aéroport la personne qui devait l'attendre. C'est le premier texte publié de Mialy Andriamananjara. Entre les deux, les auteurs sont sagement rangés selon leur ordre d'arrivée en scène dans l'existence et toute la palette de la vie malgache, ici ou à l'étranger, est mise en scène. Une histoire de mort et d'injustice par Charlotte Rafenomanjato. La mémoire d'un lieu par Serge-Henri Rodin. La survie dans la pauvreté, comme une guérilla urbaine, par Bao Ralambomanana. Le contraste entre la modernité et la tradition à Mayotte, par David Jaomanoro. L'eau trop rare et le poids des légendes qui l'entourent, par Hery Mahavanona. La mort de la grand-mère, au premier cocorico, par Narcisse Randriamirado. Le rêve impossible d'un monde meilleur et la chute, par Jean-Claude Fota. Le kéré dans le sud et son cortège de malheurs, par Lila Ratsifandriahamanana. La déforestation et les ONG, par Johary Ravaloson. Le retour d'un mort qui ne l'était pas mais mérite de le devenir, par Railovy.

Douze auteurs malgaches donc écrivent en français sur ceux qui font Madagascar d'aujourd'hui. Ces textes, pour la plupart inédits, brefs, incisifs, attendrissants, drôles, parfois grinçants ou dramatiques, aideront le lecteur francophone à rencontrer les bourgeois des collines, l'enfant des rues, le pêcheur immigré, les villageois de la côte, les natifs des forêts. Ce recueil invite à un périple lointain par des mots connus avec une émotion qui dissipe toutes distances.

Avec la participation de Dominique Ranaivoson, qui a sélectionné et présenté les textes, et sous réserve des quatre auteurs suivants : Charlotte Rafenomanjato, Bao Ralambo, Serge-Henri Rodin, Herison Andriamihafy.

Forum littéraire, le samedi 28 janvier 2006 au CCAC, Antananarivo.