Il existe dix milles façons de s'évader de ce froid ambiant, avec des températures 5 à 6°C en dessous de la normale en cette fin de mois de novembre... La rando autour d'un lac pour prétexte de photos ne sera pas au programme, alors on pense... rhum, cocktail! Bon, un délicieux thé blanc est le bienvenu, mais l' idée d'une ambiance tropicale bien de chez moi, c'est pas mal non plus! Certes, ce n'est pas encore le froid du Canada décrit par Elodie Riana, mais quand même!
Ca me rappelle un week-end any ambanivohitra (à la campagne) chez une amie avec ma soeur et une cousine. En plein mois de juillet, il faisait bien frisquet (somme toute relatif, n'est-ce pas?!).
"Punaise, ça caille! Ca caille ici!"
Et ma cousine: " Pourquoi sakay (piment en malgache)? sakay masika?"
Euh... Désolées, c'est nous qui parlons mal la France!
Quelques instants plus tard:
"Tena frizy be marina a!"
Et l'amie: "Pourquoi, vous voulez jouer au freesbee?"
Euh.. Nous parlons mal le Madagascar aussi?!
Bon, en bonnes Malagasy, mangatsiaka e! Il fait froid!

Et le rhum arrangé dans tout ça?
On m'avait appris une petite astuce pour vérifier la qualité d'un rhum, comme j'allais directement le chercher à la source au village de Dzamandzary à Nosy-Be. Ce qui explique d'ailleurs le nom qu'il porte aujourd'hui: Dzama...
Puisque pour obtenir un bon rhum arrangé, autant avoir de bonnes matières premières! Ainsi, dans un récipient en verre (bouteille ou bocal), laisser 2 ou 3 clous de girofle dans le fond le temps d'une nuit. Si aucun dépôt ne s'est formé, votre rhum est de bonne qualité. Sinon, vous avez le droit de recommencer!
La technique habituelle est de plonger le ou les fruits auxquels on désire "arranger" le rhum, pendant 3 mois pour qu'il soit à point. Mais je vous livre une autre petite astuce pour le bonnifier encore plus: en fait, le fruit ne doit pas être plongé dans le liquide. Les seuls effluves d'alcool que dégage le rhum dans un bocal hermétique, suffisent à extraire l'arôme du fruit à jus.
Pour le cas de l'orange par exemple, élaborer un petit montage pour suspendre l'orange au-dessus du rhum. Le remplacer lorsqu'il ne goûte plus.
Cette technique semble néanmoins peu efficace pour les gousses (cannelle, vanille), le gingembre, ou le cola!

Euh, je n'ai rien bu encore...