Est-ce un plat malgache?
On s'étonnait à moitié avec une copine réunionnaise du nombre de similitudes qui existent entre nos deux îles. Même océan, même climat (ou micro-climat), on partage nos cyclones, notre cuisine aussi quelque part. J'en garde de vagues souvenirs, j'étais bien jeune quand j'y ai mis les pieds.

Le poulet au coco se déguste essentiellement sur la côte, plutôt dans le Nord de Madagascar. Tout comme le poisson au coco. Perso, j'aime beaucoup le coco sous toutes ces formes, sauf peut-être l'huile! Punch de Dzama (étiquettes collectionnées par Peter Hlousek), avec sa dose de glaçons, ça glisse tout seul! Bonbon coco ou macarons au coco(parfum de vacances e!), glace coco... et le poulet au coco. Recette perso, qui se désendémise à chaque reproduction de mes amis à qui j'ai fait goûté, et qui le font goûter! Je partage..

Ingrédients selon Tattum (4 personnes):
- 6 beaux morceaux (cuisse ou blanc ou les deux, 6 parce que ça attise la gourmandise, 4 pourrait suffir!)
- une petite brique de lait de coco = 250 mL, à ne surtout pas confondre avec le jus. Je le prends chez le chinois, en grande surface, il n'est pas parfumé je trouve
- 3 grosses gousses d'ail
- 2 grosses échalottes ou 1 oignon
- un pouce (au sens propre, pas la mesure anglaise!) de gingembre frais
- 5 à 6 cuillerées à soupe d'huile

Méthode selon Tattum (jugée sans danger):
- Dans une cocotte en fonte (une casserole à fond épais quoi), chauffer l'huile à feu vif
- Lorsqu'elle est chaude, faire dorer les morceaux de poulet découpés à loisir. Retirer le surplus d'huile éventuel (voilà pourquoi l' akoho gasy me manque tellement!)
- Retirer les morceaux et faire rissoler les échalottes coupées finement, l'ail et le gingembre râpé (dégagent plus leur parfum ainsi qu'écrasés)
- Quand ils commencent à dorer, ajouter le poulet, et verser le lait de coco. Baisser le feu (moyen), couvrir à moitié la cocotte.
- Assaisonner lorsque le lait bout, sel, poivre, masala non pimenté (mon épice préféré) à volonté
- Laisser s'évaporer le lait de coco, en laissant juste un fond de sauce.
Servir avec.. du riz bien sûr! Et du rougail ou de l'achard de chou/carotte. (objets de prochaines recettes peut-être)

       préparation du poulet     hmm, bon appétit

Pour l'anecdote, ce plat n'est pas connu dans le Sud de l'île. Un charmant hôtel tranquille à Madiorano, après Ifaty du côté de Tuléar, nous proposait de nous cuisiner le plat qu'on voulait à chaque repas. A la commande d'un poisson au coco, la cuisinière nous regardait avec de grands yeux interrogatoires. Finalement, elle nous a concocté un beau capitaine, arrosé de coco râpé! Comment dire? On a goûté, ...et on a enlevé le râpé hein! A chaque région sa spécialité donc!