s'il te plaît, restes avec moi, cette année. (parodie d'une chanson, sinon non-sens!)
Personne ne me l'a dit, c'est un fait: je ne rentre pas chez moi cette année.
On va relativiser qu'il y a pire ailleurs. Allez, en 5 ans, je suis rentrée 2 fois: en 2001 et 2003. Tous les 1an, puis 2ans, suite logique: 2006! J'ai détesté de tout temps les suites mathématiques! A bon liseur, je vous salue... de loin!
Je disais donc, il y a pire ailleurs. J'ai regardé Envoyé Spécial hier sur les Mongs au Laos, persécutés à mort pour avoir collaboré avec les armées française et américaine lors des guerres d'Indochine et du Viet-Nam. Et ce n'est pas l'affaire des seuls concernés, les générations futures sont également pris pour cible. C'est effroyable ce que l'humain peut faire à l'humain...
Je disais donc, je ne rentre pas cette année. Il faut croire que je me suis si bien intégrée ici que j'ai parfois droit à des questions bizarres.
"Vous parlez malgache?" Fa ahoana le?! Ben pourquoi je ne parlerais pas malgache?!
"Vous y avez déjà été?" Je pense oui, je suis née là-bas et y ai vécu une vingtaine d'années.
"Vous qui avez voyagé à l'étranger, à Madagascar et ailleurs..." Si vous le voyez comme ça.
N'empêche que quand je dis "rentrer chez moi", chez moi, c'est mon île!smiley